Ital, la house toute en chaleur

Il n’est jamais trop tard pour succomber aux sirènes des musiques électroniques. Surtout quand vous êtes américain. Notre homme a grandi à Washington où il a été guitariste du groupe punk hardcore Black Eyes qui s’est fait remarquer sur le légendaire label Dischord. Il a ensuite obliqué vers le disco post-punk avec le duo Mi Ami et dans l’electro en solo avec Sex Worker qui sortit deux albums sur Not Not Fun. Daniel Martin-McCormick revient tout seul sous une peau toute neuve et un blaze qui claque : Ital.

Il semble cette fois prendre sa nouvelle vie très au sérieux, à tel point que le premier album d’Ital parait sur le non moins sérieux label Planet Mu, généralement habitué aux expérimentations en tous genres, aux fortes têtes mais sans prise de tête. Avec Hive Mind, Martin-McCormick se fout pas mal des formats en livrant un album de cinq morceaux mais qui dépasse allègrement les 40 minutes. Autant dire que certaines de ses plages s’étirent jusqu’au soleil couchant, donnant à sa house hypnotique une sensation d’infini qui avait disparu du format album. Il est Ital. Eh ben franchement, qu’il le reste.

 

 

 

 

Et le clip d’un de ses singles de 2011, Only for Tonight

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :