Ben Damage & Doc Danika, l’axe techno Londres Berlin

Drôle d’endroit pour une rencontre vous allez dire. Pas tant que ça car derrière le nom biscornu se cache une électronique plus simple qu’il n’y parait et qui n’a pas attendu le tunnel sous la Manche pour se mettre à l’Anglais et à l’Allemand, une électronique dont tous les accents sont familiers à la musique qui bourgeonne sur ce blog. Ce duo, c’est la réunion de Benjamin Damage, producteur gallois (O’Shea de son vrai nom) qui vit entre Londres et Berlin, et de Doc Daneeka, alias Mial Watkins, autre citoyen britannique porté sur les voyages.

Baladeuse et ouverte au monde, leur musique l’est tellement qu’elle rassemble dans un élan fédérateur acid house, techno, vocaux pop (un grand danke schön à la dénommée Abigail Wyles qui éclaire de sa voix quelques titres), dubstep à la sauce british et dub minimal à la Berlinoise. Cet éclectisme réconfortant et qui tombe à pic a séduit le duo Modeselektor qui les a signés en solo et en duo sur son label 50 Weapons au côté de quelques acteurs de poids (FaltyDL, Shed, Marcel Dettmann). Après le EP Creeper/Infamous, leur premier album They!Live concentre toutes leurs influences en 9 morceaux bien expédiés, entre brulures sur le dancefloor et baume apaisant, UK bien bass et lap très top,  fraicheur printanière et mélancolie automnale. Et si c’était l’album de ce mois de janvier ?

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :