Ruede Hagelstein, la pop du père Noël

Quelle bonne idée que de sortir ce disque qui clôture en douceur l’année musicale. Pas vraiment un album de Noël mais plutôt un vrai cadeau  d’electro pop lo-fi du papa Noël teuton, cotonneux et couvert de flocons downtempo, dont le chant fluet a bien fait de ne pas se risquer à affronter la tempête Joachim. Publié sur Souvenir, le label du duo allemand Tiefschwarz, Soft Pack est l’œuvre de Ruede Hagelstein & The Noblettes, un producteur, chanteur et touche-à-tout pas pressé pour deux ronds. Ce premier album avec son groupe de trois musiciens fait suite à des débuts en 2004 (le EP Sweaty Balls, suivi d’une poignée d’autres parus un peu tous les ans).

Son nom est apparu sur quelques compilations et mixes, sur le label anglais Output, chez nos amis parisiens de D*I*R*T*Y ou encore au détour d’un mix bien senti signé de l’Américain Matthew Dear. En 2005, le morceau Eclectic People lui vaut de figurer sur la première compilation Maison des Parisiens de Kitsuné.

Pour cet album, Hagelstein, (Holger de son vrai prénom) a clairement déserté le dancefloor pour réconforter le clubber dans sa remontée du lendemain après-midi chez les vivants. Sa musique est toute en grâce et légèreté, flottant dans l’espace comme le disait Spiritualized, mais sans substance illicite, juste en gonflant les pop-songs à l’hélium qui fait s’envoler les ballons. Dès le A Priori d’ouverture, le disque vous embarque chez le Erlend Øye de The Whitest Boy Alive parti jouer en smoking dans un cabaret classe. C’est élégant, malin, sensible, parfois rehaussé d’un piano et d’une trompette plus charmants qu’incongrus, comme si Simon & Garfunkel avaient la délicatesse de renaitre derrière un laptop. Ruede Hagelstein vient d’inventer la pop organique assistée par ordinateur. Merci à lui.

En prime et pour vous montrer que Ruede Hagelstein & The Noblettes, c’est pas du vent ni même du Joachim, quelques extraits du concert enregistré début novembre au club Watergate de Berlin.

Et vu que c’est Noël, voici une sélection de titres de Soft Pack publiés via son Soundcloud où tout peut s’écouter tranquillos :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :