Bodies of Water, California dreamin’

C’est l’album qui est en train d’ensorceler mon été : un vrai disque d’amour, fleurs dans les cheveux, cheveux au vent. A l’origine, une fille et un garçon de Los Angeles. Aux quatre coins de l’Amérique, les statistiques de divorces sont à la baisse et des couples apparaissent plus que jamais soudés dans les compositions et les chœurs, comme unis à la vie à la mort dans la folie de leurs chansons.

A la tête du quintet Bodies of Water, David et Meredith Metcalf s’époumonent comme si on essayait de leur arracher leurs alliances des doigts. On les a déjà adorés dans leur projet de constituer un Abba version lo-cost : Music Go Music, et leur tube juste parfait, Warm in the Shadows.

On est tout aussi content de retrouver notre tribu d’amish en version débranchée bien qu’ils aient perdu et remplacé deux membres au passage. Twist Again, le troisième album de Bodies of Water, est juste une formidable ode à la passion, chantée sur une pop mélancolique, le tout teinté de mysticisme flippant à l’Américaine, de gospel, de psychédélisme, de prog rock, de disco, et d’harmonies vocales théâtrales. Encore plus que sur leur précédent, le déjà exceptionnel A Certain Feeling de 2007, l’influence d’Abba se fait ici sentir dans certains chœurs féminins délicieux, héritage de leur schizophrénie à se répartir entre deux groupes. Si on m’avait dit que ce Summer of love 2011 se passerait sous les palmiers de LA, j’en serais resté baba. Mais toujours très cool.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :