Piemont, la canicule allemande

J’aime l’Italie. J’aime manger et boire italien. Chaque année je tente une incursion au-delà des Alpes pour revigorer mes cinq sens qui ont besoin de cet air fou et de cette mer claire pour se tenir en éveil. En dépit de son nom à donner envie de supporter la Juventus de Turin, Piemont est un duo formé de Frederic Möring-Sack et Christian Jonquieres, deux électroniciens de Hambourg qui ont déjà produit sous les noms de Phunklarique et Dejonka. A travers Piemont, ils explorent une techno sensuelle et minimale mais pas trop, à la langueur et la longueur totalement hypnotiques.

Leur nouveau maxi Sand Hills qui parait en ce mois de juin est truffé de six pépites remixées de façon indécente par des Chippendales de la techno comme Jay Haze, UNER ou Santé qui vous feraient presque déconseiller son écoute à des mineurs. Avec ce remix tout dégoulinant de leur Run Down, leur house sexy se teinte de percussions latines qui donnent envie de plonger en apnée dans la mer Tyrrhénienne pour mieux en remonter les yeux écarquillés, les poumons vides mais prêts à se gorger d’oxygène, les lèvres en demande de Montepulciano.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :